Le logiciel convient-il aux locations meublées ?

Oui, le logiciel convient aux locations meublées.

Toutes les fonctions de gestion locative sont compatibles avec les locations meublées. Au menu "Locaux", pensez à cocher la case "Meublé" pour les locations concernées.

Etablissement des déclarations fiscales pour les meublés :
- Régime "micro-BIC" : vous déclarez la totalité de vos encaissements (loyers nus + charges), l'administration fiscale applique l'abattement forfaitaire. Au menu "Rapports - Revenus et dépenses", vous trouverez le total des loyers + charges encaissés pour chaque meublé. Les revenus des locations meublées doivent être déclarés sur le formulaire 2042C, et non sur le formulaire 2044 (réservé aux locations nues). N'utilisez pas le menu "Rapports - Déclaration d'impôts" qui est prévu pour les locations nues.
- Autres régimes (LMP, LMNP au réel) : les déclarations fiscales pour ces régimes (2031, 2033, ...) ne sont pas fournies par le logiciel. Il faut en parallèle tenir une comptabilité des revenus et des dépenses : l'export des loyers et des charges vous aide à tenir votre comptabilité.

Pour le cas particulier des bailleurs cumulant les deux types de locations (nues et meublées), pensez à cocher la case "Meublé" au menu "Locaux". Ainsi les revenus des locations nues seront bien séparés des revenus des locations meublées.

Colocation
Le logiciel permet de gérer facilement les colocations.

Cas 1 : bail unique pour tous les colocataires
Les propriétaires privilégient un bail unique pour l’ensemble des colocataires. L’intérêt principal du bail unique est d’engager la responsabilité de chaque locataire sur le paiement de la totalité du loyer. Cet engagement est matérialisé par une clause de solidarité dans le bail.
  • Contrat de location : au menu "Contrats" (ou au menu "Locataires" s'il est activé) indiquez l'ensemble des colocataires au champ "Locataire" (par exemple M. X, M.Y et Mme Z), puis au champ "Informations bail", listez les colocataires avec leur date et lieu de naissance. Vous pouvez alors générer le bail en cliquant sur l'icône "Bail, état des lieux, modèles de courrier", puis "Bail / Contrat de location".
  • Quittance de loyer : une quittance unique est générée pour l'ensemble des colocataires pour la totalité du montant du loyer. Il ne faut pas adresser une quittance individuelle par colocataire.
  • Suivi des paiements : au menu "Loyers et paiements", lors de l'ajout d'un paiement vous pouvez préciser le colocataire à l'origine du paiement avec la liste déroulante "Reçu de". Vous retrouverez le détail des paiements par colocataire au menu "Rapports - Paiements".
  • Relances : les relances sont adressées à tous les colocataires, pour l'ensemble du montant du loyer.
  • Clause de solidarité : par défaut, le logiciel ajoute une clause de solidarité entre colocataires lors de la génération du bail.
  • Emails : au champ "Email" vous pouvez entrer plusieurs adresses email en les séparant d'une virgule. Les mails seront ainsi envoyés à tous les colocataires.
  • Arrivée/Départ d'un colocataire : au menu "Contrats" mettez à jour les colocataires au champ "Locataire", puis au champ "Informations bail", choisissez "Colocataire sorti" pour le locataire sortant et ajoutez un nouveau colocataire. Le logiciel ne propose pas d'avenant au bail, mais vous trouverez un modèle sur notre forum.
  • Régularisation des charges : dans le contrat de location, il est possible d'opter pour un forfait de charges ou pour des provisions avec régularisation annuelle.
Cas 2 : baux multiples (1 bail séparé pour chaque colocataire)
Alternativement, il est possible de faire un bail par locataire. Dans ce cas de figure, les colocataires ne sont responsables que du paiement de leur part du loyer.
  • Local : au menu "Locaux" créez un local pour chaque colocataire, en mentionnant dans la section "informations pour l'édition des contrats de location" : la chambre en jouissance exclusive et les pièces communes (par exemple la cuisine ou la salle de bain). Pensez à désactiver le forfait fiscal pour ne conserver qu'un seul forfait par appartement ou maison.
  • Contrat de location : au menu "Contrats" (ou au menu "Locataires" s'il est activé) indiquez uniquement le colocataire concerné au champ "Locataire" sans faire mention des autres colocataires. Le montant mensuel du loyer et des charges correspond à la part du colocataire.
  • Quittance de loyer : une quittance est générée pour chaque colocataire, pour sa part du loyer.
  • Paiements et relances : chaque colocataire est responsable uniquement de sa part du loyer.
  • Régularisation des charges : dans le contrat de location, il est possible d'opter pour un forfait de charges ou pour des provisions avec régularisation annuelle. Pour faciliter la régularisation des charges, créez un immeuble "fictif" et adaptez les millièmes en fonction de chaque partie du logement. Il est conseillé de mentionner le mode de répartition des charges entre colocataires dans le contrat.