Logiciel de Gestion Locative - Mise à jour Février 2020

Forum destiné aux particuliers propriétaires bailleurs qui mettent un bien immobilier en location
Support
Administrateur
Messages : 4767
Enregistré le : 07 mars 2009, 10:51

13 février 2020, 14:05

Bonjour à tous,

Une mise à jour est proposée dans le courant du mois de février. Les principales évolutions sont les suivantes :
  • Déclaration des revenus fonciers 2019-2020
    Pour les biens en copropriété, une mesure transitoire est imposée suite au prélèvement à la source. Les provisions pour charges de copropriété peuvent intégrer des dépenses de travaux qui sont, par nature, des charges "pilotables". L'administration fiscale impose des modalités spécifiques de déduction des provisions :
    • Pour la déclaration relative à 2019 : déduction de 50 % du montant des travaux déductibles compris dans les provisions pour charges de copropriété payées en 2018, c'est à dire une déduction supplémentaire de 50% de la part "déductible" de l'arrêté du syndic relatif à 2018.
    • Pour la déclaration relative à 2020 : réintégration de 50 % du montant des travaux déductibles compris dans les provisions pour charges de copropriété payées en 2019, c'est à dire une augmentation du revenu imposable de 50% de la part "déductible" de l'arrêté du syndic relatif à 2019.
    Dans le logiciel :
    Le logiciel se base sur les arrêtés du syndic, qui distinguent une quote-part récupérable/locative et une quote-part déductible :
    • Revenus 2019 : ajout d'une ligne dans la déclaration "FRAIS ET CHARGES: Syndic de copropriété : Déduction de 50% du montant des travaux déductibles compris dans les provisions payées en 2018", égale à 50% de la quote-part déductible de l'arrêté du syndic relatif à 2018
    • Revenus 2020 : à la ligne "FRAIS ET CHARGES: Syndic de copropriété : Régularisation des provisions pour charges déduites au titre de 2019", soustraction de 50% de la part déductible de l'arrêté du syndic relatif à 2019.
    En résumé pour les années 2019 et 2020, il faudra renseigner l'arrêté du syndic comme pour les années précédentes, en séparant la quote-part déductible et la quote-part récupérable. Le logiciel appliquera automatiquement les mesures transitoires pour prélèvement à la source.
    Ces mesures étaient précédemment prises en compte par le logiciel, via la distinction entre des provisions de syndic "récurrentes" ou "pilotables". La mise à jour simplifie cette distinction, en se basant sur l'arrêté des comptes. Il n'est donc plus nécessaire de distinguer les provisions de syndic en fonction de leur nature. Il suffit de renseigner l'arrêté annuel des comptes du syndic.
  • Forfait pour "Autres frais de gestion" en indivision : dans le détail par indivisaire, le forfait de 20€ par local est maintenant divisé au prorata des parts de chaque indivisaire, et non conservé en entier pour chaque indivisaire. D'après les retours des utilisateurs, la pratique varie d'un centre des finances à l'autre, il nous apparait plus sûr d'appliquer le forfait au prorata. Le BOI-RFPI-BASE-20-10-20160706 mentionne que la déduction est fixée pour un montant forfaitaire est fixé à 20 € par local, sans préciser le cas des indivisions.
  • Assistant pour la saisie du décompte annuel du syndic
    La saisie du décompte annuel du syndic est facilitée. Au menu "Charges et frais", cliquez sur "Ajoutez une nouvelle charge" et au champ "Type de charge" choisissez "Syndic de copropriété : Arrêté des comptes : Saisie rapide du décompte annuel". Renseignez les lignes "Quote-part" et "dont locatif". La ligne "dont déductible" sera automatiquement calculée par le logiciel (déductible = quote-part - locatif). Renseignez également la date de l'arrêté, la date de début et la date fin de l'exercice du syndic.
    Le logiciel va ensuite créer 2 ou 3 charges : 1 charge "récupérable" qui sera utilisée lors de la régularisation des provisions versées par le locataire, 1 ou 2 charges "déductibles" (1 charge par année fiscale) qui seront utilisées pour la déclaration fiscale.
  • Révision du loyer : la formulation du courrier a été revue pour rappeler que l'évolution de loyer se base sur l'évolution de l'indice sur une période donnée, par exemple : " Je vous communique par la présente la révision du montant du loyer pour le local que vous occupez (Appartement A, adresse...). Conformément au contrat de bail, le loyer est révisable en fonction de l'indice IRL. Cette révision est basée sur l'évolution de l'indice du 07/02/2019 au 07/02/2020."
  • Etat des lieux : possibilité d'insérer des tableaux supplémentaires dans les différentes sections
  • Correctifs mineurs
Cette mise à jour sera proposée dans le courant du mois de février. Un message vous informera lorsque la mise à jour sera disponible pour votre version du logiciel.

Comme d'habitude, vos retours sur cette mise à jour sont les bienvenus.

Cordialement,
L'équipe du logiciel
Dominique DUCRET

11 mars 2020, 15:05

Bravo ! Vous êtes de plus en plus performants ! Grâce à vous j'ai compris la procédure complète de déclarations des charges en période transitoire (PAS), et pourtant, de par mon métier, je suis rompu à la lecture de la prose administrative (CGI) !

Mais la déduction de 50% des charges déduites en 2019, puis sa réintégration en 2020 ne concerne-t-elle pas UNIQUEMENT les "travaux pilotables" et pas l'intégralité des charges ?

En tout cas encore bravo...
Support
Administrateur
Messages : 4767
Enregistré le : 07 mars 2009, 10:51

11 mars 2020, 15:32

Bonjour,

Merci pour vos encouragements !

D'après le BOFIP BOI-IR-PAS-50-20-10-20180704 :
Les provisions pour charges de copropriété peuvent intégrer des dépenses de travaux qui sont, par nature, des charges « pilotables » ...
La base du calcul pour la déduction est 50% de la part déductible de l'arrêté 2018 pour respecter les consignes du BOFIP qui fait l'hypothèse de travaux intégralement pilotables.

Cordialement
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message