Logiciels de gestion locative

Nous contacterNous contacter

Le Grand Guide de la Gestion Locative

Signer un contrat de location (bail)

Sommaire :
  1. Signer un contrat de location
  2. Location meublée
  3. Etat des lieux (entrée, sortie)
  4. Dépôt de garantie
  5. Caution solidaire
  6. Assurance loyer impayé GLI
  7. Colocation
  8. Encadrement des loyers
  9. Diagnostics obligatoires
Modèles :
Bien commencer sa location
Depuis 2015 la loi impose un modèle de bail type. Le bailleur doit simplement compléter le modèle avec les informations demandées et joindre les annexes : diagnostics obligatoires, notice d'information...

Pour se prémunir contre les loyers impayés, il est recommandé de demander un "garant" au locataire. Le garant se porte caution solidaire en cas de difficultés à payer le loyer. Alternativement le propriétaire peut souscrire une assurance "loyers impayés".

Enfin, le jour de la remise des clés un état des lieux contradictoire relève précisément l'état du logement : cet état des lieux sert de référence pour les éventuelles dégradations à la sortie du locataire.

La gestion locative, facile !

Sommaire :
  1. Les bases
  2. Quittance de loyer
  3. Appel de loyer
  4. Régularisation des charges
  5. Charges récupérables
  6. Révision du loyer
  7. Faire face aux impayés
Modèles :
La gestion des locations au quotidien
Le locataire est tenu au paiement régulier des loyers. Il réalise l'entretien courant du logement : ménage, entretien et petites réparations "locatives". Le locataire souscrit une assurance habitation obligatoire.

Le propriétaire doit fournir un logement décent et en bon état. Il met à disposition du locataire les quittances de loyer, révise annuellement le loyer, régularise les charges locatives.

En cas de loyer impayé, le bailleur relance le locataire. Ensuite, une mise en demeure recommandée est à envoyer au locataire et à la caution locative. Les propriétaires ayant opté pour l'Assurance Loyer Impayé déclarent le sinistre à l'assureur.

Déclarer ses revenus locatifs

Sommaire :
  1. Régime réel ou régime micro ?
  2. Recettes (loyers nus)
  3. Dépenses déductibles
  4. Syndic de copropriété : provisions et régularisation
  5. Prélèvement à la source - Transition 2018/2019
  6. Déclarer en ligne
Modèles :
Choisir le meilleur régime fiscal
Pour les locations nues, le régime micro-foncier bénéficie d'un abattement forfaitaire de 30% sur les loyers. Sinon, le régime réel permet de déduire les charges et les intérêts d'emprunt. La déclaration au réel se fait en ligne ou sur le formulaire 2044.

Pour les locations meublées, le régime micro-BIC entraine un abattement forfaitaire de 50% sur les loyers et les charges. Sinon, le régime réel permet de déduire des amortissements en plus des charges. Le régime meublé réel permet en général d'effacer l'impôt sur les revenus locatifs.


Trouver un locataire de particulier à particulier

  1. Louer soi-même ou passer par une agence ?
  2. Passer une annonce

Fiscalité de la location meublée

  1. Fiscalité de la location meublée
  2. Zoom sur régime meublé au réel
  3. Statut LMP / LMNP
  4. Bien débuter son activité meublé au réel
  5. Obligations comptables
  6. Comment amortir un bien en location meublée



Télécharger
Télécharger
Immobilier Loyer
logiciel de gestion locative


Télécharger


Avis des utilisateurs
*****
4.8/5
(145 avis logiciel)

Voir les avis

Laisser un avis


2018
Conforme
loi ALUR



Immobilier Loyer La Gestion Locative Facile ***** 4.6/5 (145 avis) Nous contacter - Mentions légales -  CGU-CGV -  Modèles -  Guide -  © 2008-2018