probleme de régularisation de charges recuperables locative

Forum destiné aux particuliers propriétaires bailleurs qui mettent un bien immobilier en location
sci gilmar

11 février 2011, 15:58

BONJOUR,

QUAND JE VEUX REGULARISER MES CHARGES 2010 POUR UN LOCATAIRE EX: Y QUI EST TOUJOURS PRESENT EN 2011.

JE CREE UNE CHARGE RECUPERABLE/LOCATIVE : AUTRE POUR 2010 (EAU/ASSURANCE/MINUTERIE/MENAGE) POUR LA LOCATION 1.
JE RENSEIGNE LE MONTANT TOTAL DE LA CHARGE DE Y EX: 209.56€
JE RENSEIGNE LA PERIODE DU 1ER JANV AU 31 DEC 2010.
ET IL ME DEMANDE LA DATE D'AQUITEMENT DE LA DETTE.
LA DATE D'AUJOURDHUI EST AUTOMATIQUEMENT DONNEE OU JE PEUX EN METTRE UNE AUTRE:
QUESTION:SI LE LOCATAIRE N'A PAS REGLER LES CHARGES 2010 LA DATE EST QUAND MEME MISE?
DONC ON CONSIDERE QU'ELLE EST REGLEE!

DANS REGULARISATION DES CHARGES:
LE MONTANT DES PROVISIONS SUR CHARGES APELEES EST DE 329.56€ (ELLE DEVRAIT ETRE DE 120€00)
LE MONTANT DES CHARGES LOCATIVES REELLES EST DE 209€56(OK)
SOIT CREDIT EN SA FAVEUR 120.00€
ALORS QU'IL DEVRAIT NOUS DEVOIR 89.56€
PUISQU'IL A DEJA VERSE 120€00 EN PROVISION
JE PENSE QUE LE FAIT DE VALIDER LE MONTANT DE 209€56 EN AYANT UNE DATE D'AQUITTEMENT AJOUTE CE MONTANT AU 120€00.
POUVONS NOUS NE PAS METTRE DE DATE QUAND LE LOCATAIRE N'A PAS ENCORE SOLDER SES CHARGES DE 2010?
MERCI
Support
Administrateur
Messages : 5120
Enregistré le : 07 mars 2009, 10:51

11 février 2011, 16:07

Bonjour,

En réponse à vos questions (visiblement, vous n'avez pas reçu mon mail) :

ET IL ME DEMANDE LA DATE D'AQUITEMENT DE LA DETTE.
LA DATE D'AUJOURDHUI EST AUTOMATIQUEMENT DONNEE OU JE PEUX EN METTRE UNE AUTRE: QUESTION SI LE LOCATAIRE N'A PAS REGLER LES CHARGES 2010

=> Cette date n'a pas beaucoup d'importance dans le cas des charges locatives (elle est surtout utilisée pour les charges déductibles lors de la déclaration d'impôt). Idéalement, il faudrait mettre la date la plus proche de la date d'acquittement. Ce qui est difficile dans votre cas, car il s'agit d'un ensemble de charges.

LE MONTANT DES PROVISION SUR CHARGES APELEES EST DE 329.56€ ET CE DEDUIT A CE MONTANT
SOIT CREDIT EN SA FAVEUR 120.00€ ALORS QU'IL DEVRAIT NOUS DEVOIR 89.56€

=> En effet, le montant dû par le locataire est faux. Il faudrait supprimer le loyer appelé "REGULARISATION CHARGES 2010 " (à l'onglet Loyers et Paiements), puis refaire la régularisation. Est-ce que ce loyer a été créé par vous ?
Après avoir validé la régularisation le logiciel va créer un loyer appelé " Régularisation des charges", qui aura le montant correct : 89.56€

A noter : en déclarant séparément toutes les charges locatives EAU, ASSURANCE, MINUTERIE, MENAGE, le logiciel fera automatiquement les additions et prorata temporis à votre place. Cela vous fera gagner du temps.

Cordialement,
Michel-10

03 mai 2011, 20:36

Il faudrait prévoir alors un masque de saisie différent pour pouvoir rapidement sélectionner la charge et saisir la valeur, puisque l'intitulé, la date de début, de fin de période, la date du paiement, etc. sont les mêmes pour un appel de fond donné.
Support
Administrateur
Messages : 5120
Enregistré le : 07 mars 2009, 10:51

04 mai 2011, 09:31

Bonjour,

Il faudrait prévoir alors un masque de saisie différent pour pouvoir rapidement sélectionner la charge et saisir la valeur, puisque l'intitulé, la date de début, de fin de période, la date du paiement, etc. sont les mêmes pour un appel de fond donné.


Si les charges locatives proviennent d'un arrêté de compte du syndic, il suffit de les renseigner en une seule fois dans le logiciel, comme "Syndic de copropriété : Arrêté des comptes : Charges récupérables/locatives". Il n'est pas nécessaire de saisir le détail des charges une par une.

La remarque que je faisais à SCI Gilmar concerne le cas où les charges sont payées séparément par le bailleur. Dans ce cas, le logiciel se charge de faire la répartition des charges au prorata-temporis, ce n'est pas la peine de tout faire à la main.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
cron